AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les soeurs Fordman de nouveau réunies { Pv. Mia }

Aller en bas 
AuteurMessage
Teagan Fordman.

avatar

Féminin
Nombre de messages : 43
Age : 27
Metier/Etudes : 1ère année de droit
Age du perso : 20 ans
Chanson fétiche : Bella's Lullaby
Photo d\\\'identité :
Réputation : 0
Points : 1
Date d'inscription : 11/02/2009

• Student card •
About love: attracted by Drake
Citation: si la maladresse était une qualité, ça serait ma plus belle qualité
Relationship:

MessageSujet: Les soeurs Fordman de nouveau réunies { Pv. Mia }   Sam 14 Fév - 17:26


    Assise en position indienne sur le bord de la fontaine, la jeune femme avait décider de prendre son repas du midi près de l'eau pour éviter la cafétéria. Il faut dire que Teagan a toujours eu énormément de mal à s'intégrer aux près des autres étudiants et savoir qu'elle devrait s'incruster à une table avec de parfaits inconnus lui a toujours donné des frissons dans le dos. Avec un père alcoolique, la jeune femme n'a jamais eu le temps de se mélanger avec d'autres personnes, à aller vers les autres pour essayer de les connaître. Du coup, Teagan ne se sent jamais réellement à l'aise lorsqu'elle se retrouve dans un pièce remplie d'autres étudiants et la cafétéria fait partie de ces pièces qu'elle évite le plus possible. Puis elle sait qu'avec sa maladresse légendaire, elle ne ferait pas deux pas sans se prendre les pieds et faire tomber son plateau devant tout le monde... Heureusement pour elle, la gène n'a jamais tuer personne sinon quelque chose lui dit qu'elle serait morte depuis bien longtemps...

    Voilà pourquoi la jeune femme se retrouvait souvent près de cette fontaine lorsque le temps est clément. Elle aime sentir des goutes froides lui tomber sur sa peau nue tout en mangeant de vraies saloperies Rolling Eyes Aujourd'hui, Teagan avait opté pour des frites et une mousse au chocolat dont elle prenait plaisir à mélanger les deux ingrédients dans sa bouche. A chaque nouvelle bouchée, Teagan fermait les yeux pour mieux apprécier ce mélange sucré/salé alors qu'un doux song de métal s'écoulait dans ses oreilles grâce à son ipod.

    Teagan était tellement concentré sur sa nourriture qu'elle n'avait pas aperçu sa grande soeur Mia se rapprocher d'elle. Gourmande? on peut dire cela comme ça xD Quoi qu'il en soit, le midi était de loin son moment préféré avec ses heures de fourches qu'elle passait au "clé de sol" pour jouer du piano ou de la guitare... La musique a toujours été son échapatoir lorsqu'elle vivait encore avec son père et c'était la seule chose qui lui permettait de s'ouvrir à tant soit peu... C'est seulement lorsqu'elle sentit une ombre empêcher les fins rayons de soleil de la réchauffer que Teagan releva la tête. Cette dernière fut surprise de constater que c'était Mia, sa grande soeur...

    " Tu es venue voir si ta petite soeur chérie mangée convenablement?" dit-elle sur un ton taquin mélangé avec un peu de sarcasme.


Dernière édition par Teagan Fordman le Dim 15 Fév - 15:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mia Fordman

avatar

Féminin
Nombre de messages : 100
Age : 27
Metier/Etudes : 4e année d'histoire
Age du perso : 24 ans
Chanson fétiche : Radiohead - Karma Police
Photo d\\\'identité :
Réputation : 0
Points : 2
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Les soeurs Fordman de nouveau réunies { Pv. Mia }   Dim 15 Fév - 14:08



    Je largais ma besace devant moi sur la table. Il ne restait que 10 minutes, et je crois bien que je devais, à l'heure actuelle, être la seule à m'en soucier. En effet, nous avions un nouveau chargé de TD. Pas des plus laids – regard envoutant, épaisse chevelure et corps d'athlète -, mais sans plus. Toutes les filles étaient dingues de lui, buvaient ses paroles, et même les garçons semblaient fascinés. Je soupirai. Même la petite aiguille de l'horloge semblait en totale extase, ce qui l'empêchait d'avancer à l'allure que je désirai. Puis, après de longues minutes d'ennui, la sonnerie annonça midi trente.

    Je pris mon sac et me dirigea rapidement vers la sortie, mon estomac me harcelant et grondant le plus fort qu'il le pouvait. Les couloirs étaient vides, nous étions les seuls à finir à cette heure ci aujourd'hui, et cela n'empêcha pas que j'étais seule dans les couloirs, mes camarades étant restés dans la classe. Je sortis enfin du bâtiment; il faisait une chaleur anormalement suffocante pour un pauvre mois de février et, le soleil tapait si fort qu'en moins de deux minutes ont devenait rouge comme des écrevisses. Même pas une légère brise. Quelques élèves s'abritaient à l'ombre des arbres, d'autres étaient allongés sur l'herbe lunettes de soleil sur le nez, et d'autres profitaient de l'eau de la fontaine. Je pensais alors à rentrer chez moi, pour manger au frais, près du ventilateur, quand j'aperçus alors ma soeur, Teagan, assise sur le rebord de la fontaine entrain de 'déjeuner'. Roulant les yeux au ciel, je m'avançais vers elle, et me stoppa, attendant qu'elle me voye. Une minute plus tard, elle se rendit enfin compte de ma présence.


      «Garde tes sarcasmes pour toi et tes amis Teagan» déclarais-je, sèchement. «Non mais regarde ce que tu manges» continuais-je en lui ôtant son pot de mousse au chocolat. «De la mousse au chocolat et des frites ? C'est un repas de midi ça ? Désolé de ne pas t'avoir fait apprécié plus la bonne nourriture à ça»


    J'avais un peu de temps devant moi, alors je m'installais à côté d'elle, après avoir jeté le pot de mousse au chocolat dans la poubelle près de la fontaine. Je sortis de mon sac mon propre déjeuner, que je n'avais pas envie de toucher car en fait, elle m'avait coupé l'appétit. Je lui proposais alors un croque monsieur, et une salade aux noix, que je déposa à côté d'elle avec une fourchette et un couteau. Quand je me retrouvais avec ma soeur, je redevenais toute de suite la fille que j'étais auparavant, la grande soeur, l'aînée. Bien qu'ayant une certaine rancoeur contre elle, c'était tout de même ma soeur, et même s'il est certain que je serais toujours en colère contre elle, j'aimerai quand même que l'on soit plus proches, comme on l'était avant le drame. Mais il y a un monde entre le souhait, et l'action...

      «Pourquoi tu ne manges pas à la cafétaria, avec les autres ?» lui demandais-je, gentillement, puis voyant qu'elle ne répondait pas, je repris, agacée. «Et enlève ces saloperies d'écouteurs quand j'te parle, Teagan»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teagan Fordman.

avatar

Féminin
Nombre de messages : 43
Age : 27
Metier/Etudes : 1ère année de droit
Age du perso : 20 ans
Chanson fétiche : Bella's Lullaby
Photo d\\\'identité :
Réputation : 0
Points : 1
Date d'inscription : 11/02/2009

• Student card •
About love: attracted by Drake
Citation: si la maladresse était une qualité, ça serait ma plus belle qualité
Relationship:

MessageSujet: Re: Les soeurs Fordman de nouveau réunies { Pv. Mia }   Dim 15 Fév - 15:15

    A chaque fois qu'elle posait son regard sur le doux visage de sa soeur, la jeune femme ne pouvait faire sans repenser à leur pauvre mère qui était partie beaucoup trop tôt à son goût... A chaque fois qu'elle posait son regard sur Mia, elle repensait à cette fameuse phrase que son père lui sortait tous les jours, à cette petite phrase qui lui confirmait qu'elle n'avait jamais réellement appartenu à cette famille : "tu veux une photo de ta mère? Pourquoi faire? Suffit que tu poses ton regard sur ta grande soeur, petite tête." disait-il tout naturellement... Il est vrai que Mia avait toujours énormément ressemblait à leur maman. Ce n'est pas comme Teagan qui ne ressemblait ni à sa mère et ni à son père. En réalité, elle avait un visage banal, sans aucune lueur de Fordman en elle... Peut être pour cela qu'elle a toujours eu du mal à soutenir son regard dans celui de sa soeur... Ou peut être parce qu'elle a toujours eu l'impression d'avoir gâchée la jeunesse de sa grande soeur... Teagan a toujours eu l'impression d'être venu au monde à la mauvaise époque et dans la mauvaise famille, comme si on l'avait toujours tiré comme un boulet attaché à votre jambe... Mais elle n'avait jamais rien dit, tout simplement parce que c'était sa seule famille...

    Teagan finit donc par baisser de nouveau sa tête et alors qu'elle allait plonger une nouvelle frite dans sa mousse au chocolat, sa grande soeur le lui ôta en une fraction de seconde. Teagan fronça de suite les sourcils et se leva d'une traite pour aller lui reprendre son pêché mignon mais elle ne fut pas assez rapide car quelques secondes plus tard, son délicieux chocolat se retrouva dans la poubelle.

    "Non mais ça va pas dans ta tête? Tu sais le nombre de personnes qui donneraient n'importe quoi pour avoir quelque chose dans leurs assiettes? " Dit-elle froidement, n'osant pas croire que sa soeur avait osé lui faire cela. Elle n'aimait guère qu'on gaspille de la nourriture et encore moins sa nourriture... Pendant quelques secondes, elle hésita à aller rechercher son chocolat dans la poubelle Mais les paroles de Mia ne plaisaient guère à Teagan et la fusilla du regard, ne voyant pas en quoi cette dernière se permettait de lui parler sur ce ton là. La jeune femme secoua légèrement sa tête avant de passer une main dans ses cheveux pour ramener quelques mèches rebelles en arrière.

    "C'est fou ça!"
    dit-elle en laissant échaper un léger rire jaune."Tu m'as toujours prise pour un boulet que tu devais trainer partout pendant que papa se souler la gueule et maintenant que je te laisse tranquille, tu reprends ton image de femme parfaite et tu me prouves encore une fois que je sais rien faire sans toi!"dit-elle d'une traite alors que sa sensibilité revenait au galop. Elle savait très bien qu'elle ne serait jamais aussi bien que Mia mais elle était adulte désormais et pouvait s'occuper d'elle-même toute seule, comme une grande fille... Elle finit tout de même par retrouver son calme et posa de nouveau son regard dans celui de sa grande soeur. "Tu es de nouveau libre Mia, tu n'as plus à t'occuper de moi. Tu devrais être contente..."

    De nouveau assise sur le bord de la fontaine, Teagan regarda sa grane soeur déballait sa nourriture devant elle avait de la déposer à côté d'elle. La jeune femme fit une légère grimace, la salade était loin d'être son plat favori et puis, elle avait trop de fierté pour lui demander quoi que ce soit même si son ventre criait famine. D'ailleurs pour le taire, Teagan mordit dans une de ses frites bien qu'elles étaient froides désormais... Elle regarda alors les étudiants passer près d'eux alors que sa soeur lui demanda pourquoi elle ne mangeait pas avec les autres. Même sa soeur ne savait pas pourquoi... A croire qu'elles ne se connaissaient pratiquement pas... Mais ne voulant pas que sa soeur ait le dernier mot, Teagan laissa ses écouteurs dans ses oreilles mais descendit tout de même un tant soit peu le son pour dire de lui faire plaisir...

    "Va vraiment falloir que tu arrêtes de me donner des ordres Mia." dit-elle dans un soupire avant de reprendre. "Enfin tu devrais savoir que je suis pas une grande fane de la foule... Et toi alors? Pourquoi tu n'es pas à l'intérieur?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mia Fordman

avatar

Féminin
Nombre de messages : 100
Age : 27
Metier/Etudes : 4e année d'histoire
Age du perso : 24 ans
Chanson fétiche : Radiohead - Karma Police
Photo d\\\'identité :
Réputation : 0
Points : 2
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Les soeurs Fordman de nouveau réunies { Pv. Mia }   Dim 15 Fév - 19:26

    Quand Teagan se leva d'un bond, je n'en fus pas plus surprise, je savais bien qu'en lui prenant sa mousse au chocolat, elle piquerait une crise, avec son sale caractère, mais néanmoins, je le fis quand même. En fait, une part de moi aimait même plutôt bien embêter Teagan et la faire s'énerver. La voir dans un tel état me rappelle notre en fance, bien que pas très joyeuse, à l'époque où l'on s'entendait bien, on se chamaillait tout le temps car je l'embettais sans cesse, ne la laissant guère tranquille ou lui piquant ses quelques jouets, l'époque où l'on était des vraies soeurs, en fait... Furax, ma petite soeur me gronda froidement.

      «Ouais, plus de 900 millions de personnes, presque 1 milliard ! Mais tu sais combien font face aux problèmes non de l'obésité, du diabète, et toutes ces conneries-là ?» lui répondis-je, calmement. «Mais pourquoi fais-tu du droit Teagan, tu sais je t'aurais plus vu dans l'humanitaire» continuais-je en la taquinant.


    Elle me fusilla du regard, ce qui aurait presque pû me faire frissonner. Bon il est clair que j'y étais allée un peu fort, après tout qu'est ce que Teagan avait demandé, elle était tranquillement en train de déjeuner, tranquillement dans son monde, et moi je venais l'agresser. Mais alors elle resta debout et commença à débiter un tel flot de paroles qu'on aurait pu s'y noyer, mais j'écoutais attentivement chacune d'elles, me prenant chaque mot en pleine face. Choquée par ce qu'elle disait, je me levais alors également, et je répliquais alors.

      «Teagan!» criais-je. «Bon sang mais je ne t'ai jamais prise pour un boulet ! Tu es ma soeur ! Evidemment que j'ai sacrifié ma propre enfance pour que tu en es une à peu près normale mais je ne te blâmes pas pour ça ! Tu étais une enfant nondidju ! » continuais-je d'hurler à bout de souffle. «Et je ne joue pas à la femme parfaite, Teagan, oh mais arrête !»


    Je n'aurais jamais pensé que Teagan pensait que je la prenais pour un boulet. J'avais dû effectivement le ressentir à plusieurs reprises, seulement, comme je lui disais elle était ma soeur, et je n'aurai jamais pû la laisser comme ça toutes ces années, car si j'avais voulu, j'aurai pû. Mais au lieu de ça j'avais décidé de m'occuper d'elle. Cela me tuait qu'elle soit aussi peu reconnaissante, enfin même si ce n'était pas spécialement ce que j'attendais, mais en tout cas je n'attendais pas qu'elle pensât que je la prenais pour un boulet plus qu'autre chose. Et le pire de tout ça, c'était qu'elle pensait, même affirmait, que moi, je pensais que je lui étais indispensable. C'était le comble.

      «Libre oui, et maintenant tu viens dans l'université où j'étudie, il fallait peut-être y penser avant si ça ne te plait pas, qu'est ce que tu veux, tu veux que je t'ignores, que je passe à côté de toi sans me soucier de comment tu vas alors que j'ai passé quinze ans à le faire ? Je ne dis pas que je veux qu'on soit les meilleures amies du monde, on y arriverait pas d'ailleurs, mais je pense...Oublie»


    Je me laissais retomber sur le rebord de la fontaine, ahurie, choquée, en colère. Je détournais mon regard de ma soeur, car je sentais mes yeux me piquer, mais je me refusais à laisser échapper une seule larme, pas devant elle, et cela lui ferait bien trop plaisir. Je ne comprenais pas vraiment comment on en était arrivé là et quel était le problème entre nous en fait, surement nos trop grandes différences de caractère, et on avait surement pas, même évidemment pas la même façon de penser. Je repris, plus calmement, remarquant quelques regards indiscrèts apprécier la scène qui se déroulaient devant leurs yeux.

      «Que veux-tu, chassez le naturel, il revient au galop.» déclarais-je, avec un petit sourire. «Il faut croire qu'on a au moins ça en commun... Je sors de cours, j'allais rentrer chez moi.» Je refouillais dans mon sac, et trouva un liégois. Je le sortis, et lui tendis. «Et ça aussi..!» ajoutais-je amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teagan Fordman.

avatar

Féminin
Nombre de messages : 43
Age : 27
Metier/Etudes : 1ère année de droit
Age du perso : 20 ans
Chanson fétiche : Bella's Lullaby
Photo d\\\'identité :
Réputation : 0
Points : 1
Date d'inscription : 11/02/2009

• Student card •
About love: attracted by Drake
Citation: si la maladresse était une qualité, ça serait ma plus belle qualité
Relationship:

MessageSujet: Re: Les soeurs Fordman de nouveau réunies { Pv. Mia }   Mar 17 Fév - 22:11

    Il est vrai que la jeune femme allait de temps en temps faire du bénévolat et aider les personnes sans abris qui recherche après un peu de nourriture et de réconfort et c'est bien l'une des raisons pour lesquelles Teagan se retrouvait aujourd'hui à faire du droits. Elle avait tout simplement envie d'aider les autres à sa manière, de faire en sorte qu'ils sortent des différents problèmes qu'ils rencontrent, qu'ils arrivent tout simplement à tourner la page et à reprendre une vie normale... Mais sa grande soeur ne pouvait pas comprendre cela. Pourquoi? Tout simplement parce que les deux jeunes soeurs ne se connaissent pas réellement et ne savent donc pas réellement qui est l'autre... Juste des souvenirs d'enfance... Juste quelques disputes et quelques bons moments que Teagan n'oubliera jamais... Mais leur relation s'arrêtait là, tout du moins selon le point de vue de cette jeune étudiante en droit...

    "C'est marrant, je me disais justement que tu aurais du aller en éducation pour ta part. " dit-elle en répondant au tac au tac à sa première taquinerie. "Je suis sur que tu aurais trouver des personnes qui ont réellement besoin de ton aide." dit-elle en continuant de garder ce petit sourire ironique.

    D'habitude, Teagan n'est pas ce genre de personne... Elle n'est pas aussi sur la défensive, aussi agressive mais lorsqu'elle se retrouve face à un membre de sa famille, face à quelqu'un qui connait son passé plus que pitoyable, la jeune femme maladroite et sensible se transforme en vrai mur de béton, empêchant toute personne de s'infiltrer de nouveau dans son coeur. Elle s'en voulait d'être comme cela avec sa soeur mais Teagan a toujours eu l'impression d'avoir été un freint dans sa vie, de lui avoir gâcher son adolescence... Lorsque Mia hurla son prénom, la jeune étudiante sursauta légèrement, n'ayant pas réellement l'habitude que sa soeur hausse la voix mais plutôt leur père... De suite, elle fronça les sourcils et l'écouta attentivement avant de baisser les yeux. Même si les paroles de sa grande soeur lui faisait un bien fou, même si elle avait tendance à vouloir croire qu'elle était complètement franche, Teagan savait très bien qu'elle n'a jamais été une partie de plaisir, surtout pour une gamine de 15 ans en pleine crise d'adolescence...

    "Non tu ne comprends pas... Je ne t'en veux pas Mia... et je t'en suis d'ailleurs extrêmement reconnaissante car je sais très bien que sans toi, je serais pas ici à l'heure actuelle..." dit-elle d'une voix sincère alors que ses petits yeux verts commençèrent doucement à s'humidifier anormalement. "Je suis désolé de t'avoir voler ton adolescence, de ne pas avoir su me détacher de toi plus tôt pour que tu puisses vivre ta propre vie..." dit-elle en lui faisant un léger sourire. Mais son sourire ne resta pas bien longtemps, car elle se rendait compte qu'elle laissait petit à petit à tomber son mur de protection et il en était hors de question.

    Mais la suite des paroles de sa grande soeur ne l'aidèrent pas à être plus aimable, bien au contraire. Elle n'avait pas choisi cette école pour se retrouver au près de sa soeur mais tout simplement parce que c'était l'une des seules universités qui l'avait acceptée. Elle était blessée par ses paroles, comme si Miaavait chois expressément cette université pour être le plus loin d'elle. Ca ne faisait que renforcer son idée d'avoir toujours été un poids en trop pour sa grande soeur. Un rire jaune s'échappa de ses lèvres alors qu'elle secouait légèrement la tête, n'en revenant pas des paroles qu'elle lui sortait.

    "Dans l'université où tu étudies? Tu sais combien d'autres universités aussi perstigieuses que celle-ci m'ont acceptées? Aucune alors excuse moi si je viens encore une fois tout perturber dans ta petite vie mais je ne vais pas gâcher cette chance de faire quelque chose de ma vie pour te faire plaisir!"
    dit-elle froidement, désormais bien en colère contre sa soeur. Elle ne croyait toujours à ce qu'elle venait de lui dire et les paroles qui s'en suivirent ne furent que sous la colère. " Parfaitement! Oublie moi Mia, vis ta vie et oublie moi... Je n'es plus 5 ans, je sais me débrouiller toute seule désormais et la dernière chose dont j'ai envie c'est de me réconcilier avec ma famille!" dit-elle en criant légèrement plus fort.

    Teagan s'en voulait déjà de lui avoir lâcher cette douche froide mais elle était sous la colère et ne voulait pas s'éfondrer devant elle, devant cette grande soeur qui a toujours été là pour elle... Tout simplement pour lui prouver qu'elle savait vivre sans elle, qu'elle l'avait bien éduquer en fin de compte... Un silence pesant s'installa entre les deux soeurs Fordman tendit que quelques étudiants curieux s'arrêtaient pour être les témoins de cette magnifique scène tout droit sortie d'une tragédie... Sa famille a toujours été une tragédie en fin de compte et notre jeune étudiante n'avait plus assez de force pour se battre, pour croire encore à ce mot là... Elle était fatiguée, elle était venue ici pour tourner la page et faire en sorte d'avoir une meilleure vie mais il y avait Mia... Elle tenait à elle plus que ce qu'elle aurait voulu bien qu'elle ne le lui dira sans doute jamais, n'ayant jamais su comment on s'ouvrait à quelqu'un...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mia Fordman

avatar

Féminin
Nombre de messages : 100
Age : 27
Metier/Etudes : 4e année d'histoire
Age du perso : 24 ans
Chanson fétiche : Radiohead - Karma Police
Photo d\\\'identité :
Réputation : 0
Points : 2
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Les soeurs Fordman de nouveau réunies { Pv. Mia }   Ven 27 Fév - 17:40

    «Dans l'éducation ? Non, les pauvres petits, je les aurai traumatisé» déclarais-je pince-sans-rire. «Tu devrais savoir que je suis la personne la moins patiente de cette terre !» Chose qui était vraie par ailleurs, et tout le monde me connaissant aurait pu l'affirmer. A chaque fois que j'entreprenais quelque chose, si ça prenait trop de temps, j'abandonnais, je ne tenais pas non plus en place, je détestais l'attente, et plein d'autres choses du genre. De plus, j'étais une de ses personnes qui, comme on dit, a la moutarde qui monte assez vite au nez...

    Mais, à l'entente de ses prochains mots, une vague de frissons me traversèrent. «...» J'en étais bouche bée. Aucun mot ne me venait à l'esprit. C'était la première fois que je l'entendais dire ces mots. Extrêmement reconnaissante...Voila peut-être les mots que j'aurai toujours voulu entendre et voilà, elle les prononçait. Je ne peux vous décrire dans quel état je me trouvais, mais j'avais comme l'impression que dès maintenant, les choses iraient peut-être un peu mieux. Les choses qui m'avaient tant rebutées ces derniers temps allaient peut-être s'effacer, et peut-être qu'alors, nous auront une vraie relation fraternelle normale. Je l'aurai bien pris dans mes bras, lui dire que je ne regrettais pas, lui dire qu'elle m'avait tellement manqué, lui dire que tout les jours je priais pour qu'on ait une vie meilleure, lui dire...que je l'aimais énormément. Cependant, mon cerveau n'envoyait pas les bons signaux et désormais j'avais envie de la frapper.

    «Tu interprètes toujours mal les choses » déclarais-je alors sur le même ton que sur lequel elle m'avait adressé la parole. «Ne dis pas ce que je n'ai pas dit. Je disais simplement que si tu ne voulais pas que je recommence à me préoccuper de toi, il ne fallait tout simplement pas venir à Stanford.» lui expliquais-je, plus posément. «Et justement en parlant de ça, je suis très contente que tu aies été acceptée dans une telle université, et j'espère que tu sauras profité de la chance que tu as.»

    Les paroles suivantes ne furent guère plaisantes.
    Se réconcilier avec sa famille? C'était de trop. Je comprenais très bien qu'elle nourrissait toujours une certaine haine et une certaine rage contre notre père, et à part lui et moi, nous étions bien sa seule famille. Pas de cousins, pas d'oncles, pas de parrains ou marraines...En clair, elle ne voulait rien avoir à faire avec moi ou papa. Après toutes les douces choses qu'elle venait de me dire, comment pouvait-elle déclarer ceci ? C'était comme recevoir un coup de couteau en pleine poitrine. Même trois, quatre, un millier de coups de couteau.


    «Tu te rends compte de ce que tu viens de dire ?» parvins-je à lui demander, même si la voix me manquait à ce moment là. «Très bien Teagan... C'est vrai, tu n'as plus 5 ans, et tu peux te débrouiller toute seule, mais une soeur, on en a besoin toute sa vie, pas que les dix-huit premières...Mais si c'est ce que tu veux...» Je fermais les yeux, et quelques larmes perlèrent sur ma joue. «Considère-donc que tu n'as plus de soeur. Plus de famille.»

    C'était des mots assez durs que j'avais dit là, et des mots que je ne pensais absolument pas, ni souhaitait, mais telle était la volonté de Teagan alors pour une fois, je n'allais pas la contredire.

    «Mais tu sais...La famille, Teagan, quelque soit la façon dont elle est composée, quelque soit les membres qui la compose d'ailleurs, la famille c'est la chose la plus précieuse qu'on puisse avoir. Tu devrais te réjouir d'en avoir une. Aussi pourrie soit-elle. Alors bien-sûr, y a les amis... Mais les amis, ça va, ça vient...La famille, elle, elle est là pour toi, et pour toujours. Je suis là pour toi. Et pour toujours.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les soeurs Fordman de nouveau réunies { Pv. Mia }   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les soeurs Fordman de nouveau réunies { Pv. Mia }
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» le nouveau gouvernement
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport
» nouveau supplement-non officiel?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stanford University :: • University • :: La fontaine-
Sauter vers: